Bienvenue en Suisse ?  -   L'exposition

La loi sur l’asile a beau être celle qui a connu le plus de modifications depuis 1981, ses implications restent méconnues du grand public. C’est à ce manque que notre association compte remédier avec son exposition Bienvenue en Suisse ?

Créée à travers de multiples regards, l'installation " Bienvenue en Suisse ? " invite les visiteur-e-s à franchir toutes les étapes administratives qu’implique le dépôt d’une demande d’asile. La structure qui prend place dans l’espace public est composée de multiples espaces interconnectés, chacun représentant une épreuve.

Du voyage à la décision finale, il faut passer par un centre d’enregistrement, une visite médicale, une audition du Secrétariat d’Etat aux Migrations, et peut-être même entrer dans la clandestinité. Au fil du parcours, les textes, photographies, vidéos ou encore audios invitent les visiteur-e-s à découvrir les récits du quotidien de la procédure d'asile, l'attente, les peurs, les risques et les chances qu'elle engendre.

La 2ème édition de " Bienvenue en Suisse ? " s'est désoulée au festival de la Terre les 9 et 10 juin 2018 à Lausanne sur l'esplanade Montbenon.

La 1ère édition de " Bienvenue en Suisse ? " a vu le jour lors de la Nuit des Musées les 23 et 24 septembre 2017 à Lausanne sur la place St-François.

 

Bienvenue en Suisse ?  -   La démarche

Cette exposition est le fruit d’un travail collectif de plusieurs mois. Des exilés du Togo, du Kosovo, de Syrie, d’Erythrée, de la Côte d’Ivoire et d’Afghanistan se sont dévoilés et ont raconté une histoire. Chaque récit est différent, chaque parcours est singulier. Mois après mois, nous avons rassemblé ces récits de vie, illustré les expériences et construit ensemble un projet autour de la procédure d’asile.

Découvrez ci-dessous les différentes étapes de développement du projet :

1

Les prémices

Cette première étape renvoie aux prémices du projet. La volonté était celle de faire connaître la procédure d'asile au plus grand nombre à l'aide d'une installation expérientielle dans laquelle les visiteur-e-s deviendraient demandeur-e-s d’asile. Les objectifs suivant ont permis d'orienter la démarche choisie pour le projet :
Il était question de constituer un groupe de personnes ayant - ou ayant eu - le statut de requérant d’asile, de communiquer des éléments du quotidien des requérant-e-s d’asile et de créer un projet visible et accessible à la population.

2

Le projet

Une fois un groupe de travail constitué, la deuxième étape de l'élaboration du projet a débuté. Il a alors été question de développer l'exposition dans son ensemble de façon collective. Une réflexion sur la façon de représenter le parcours de la procédure d'asile d'une manière didactique a ainsi été menée. En parallèle, des projets individuels se sont dessinés. La photographie, le texte ou encore la vidéo ont été autant de supports pour raconter des expériences et vécu de la procédure d'asile. 

3

Dessin des récits

Au cours de cette phase, le contenu de l'exposition s'est dessiné. Les projets individuels ont pris forme et ont été réalisés à l'aide de divers medium. En parallèle, le projet des installations s'est concrétisé et le matériel nécessaire a été récolté pour entamer le montage et la construction. 

4

La construction

Pendant 2 semaines, nous avons investi les locaux du collectif St-Martin pour la construction des installations. Les membres de l’association venaient à tour de rôle, en fonction de leurs disponibilités, pour mener à bien ce chantier.

5

L'exposition

A l'occasion de la Nuit des Musées, nous avons investi la place St-François avec notre installation. Pendant les 2 jours d'exposition, 6 membres de l'association étaient en permanence sur place pour faire vivre l'installation et discuter avec les visiteur-e-s de l'expérience de l'asile.